Les Chefs d’Oeuvre de Junji Ito


📚Chronique lecture: Les Chefs d’Oeuvre de Junji Ito aux Ă©ditions Mangetsufr (tomes 1 et 2). 
 
🍃💀

⭐️Note lecture:19/20 

📜Synopsis: Une sĂ©lection des meilleures histoires de Junji Ito. 

💌Avis : À travers ces deux tomes, j’ai passĂ© un moment dĂ©licieusement affreux et sombre. Si vous ne connaissez pas les oeuvres de Junji Ito, ces deux tomes sont un excellent condensĂ© de son Ɠuvre et reflĂštent parfaitement l’horreur et l’intelligence de l’auteur. đŸ˜”‍đŸ’« 

J’ai aimĂ© la beautĂ© de cette Ă©dition, avec pour chaque histoire un petit retour de l’auteur lui-mĂȘme sur la genĂšse de l’histoire et les dessins prĂ©paratoires. On en apprend ainsi plus sur l’auteur et sa façon de travailler. On se rend compte que souvent Junji Ito n’a pas vraiment de plan dĂ©fini en commençant et que ses histoires se façonnent vraiment en cours d’Ă©criture. ✍️ 

Comme dans toutes les rĂ©Ă©ditions par Mangetsu, ils ont favorisĂ© une organisation chronologique. Je trouve ça intelligent puisque l’on se rend vraiment compte de l’Ă©volution de l’auteur, avec des dessins de plus en plus fins et des histoires toujours plus Ă©laborĂ©es. Pour ma part, j’ai trouvĂ© les histoires du second tome (et donc plus rĂ©centes) plus percutantes. 

Certaines histoires font vraiment froid dans le dos. Je n’oublierai pas de si tĂŽt « La LignĂ©e », « La Ville FunĂ©raire », et sans doute celle que j’ai prĂ©fĂ©rĂ©e « Un rĂȘve Sans Fin ». En plus d’une ambiance pesante, on se demande au tournant de chaque page quelle image va venir nous frapper de plein fouet, et c’est vraiment lĂ  tout le talent de Junji Ito. 🚗 

Mon petit regret de cette rĂ©Ă©dition est d’avoir inclus des histoires dĂ©jĂ  prĂ©sentes dans d’autres Ɠuvres rĂ©Ă©ditĂ©es rĂ©cemment (Tomie et Soichi). Les amateurs de Junji Ito auront trĂšs probablement dĂ©jĂ  ces mangas alors l’effet doublon est un peu dommage… 🕳️ 

Une lecture incontournable si vous aimez le bizarre! 




Commentaires