Neuf Terreurs (Emile Degas)


📚Chronique lecture: Neuf Terreurs de Émile Degas (auto-Ă©dition)

📖🖋💀📖 

⭐️Note lecture:18/20 

📜Synopsis: L’horreur est un territoire sauvage, qui s’Ă©tend de la terreur au gore, en passant par le thriller psychologique. Chacun des textes composant ce recueil expose des hommes, des femmes et des enfants fragiles, rongĂ©s par leurs vices et fragilisĂ©s par leurs failles, qui tentent de rĂ©sister Ă  leurs dĂ©mons ou y succombent . 

💌Avis : Je commence Ă  ĂȘtre familiĂšre de la plume d’Émile Degas, auteur pour lequel j’ai eu le plaisir de chroniquer Toxic ADN, puis La TreiziĂšme Convive. Ces deux premiĂšres Ɠuvres nous proposait des thrillers horrifiques, Ă  mi-chemin entre Stephen King ou Massacre Ă  la Tronçonneuse.

Fait un peu curieux, en lisant le recueil de nouvelles Neuf Terreurs, j’ai presque eu l’impression de lire un autre auteur. MalgrĂ© la qualitĂ© des rĂ©cits susmentionnĂ©s, j’ai trouvĂ© ici l’Ă©crire et les idĂ©es beaucoup plus fines, moins extrĂȘmes et plus en nuances. Une Ă©criture plus nuancĂ©e mais glaçante. Autant le dire, ça a Ă©tĂ© un coup de cƓur. 

Depuis que je lis du fantastique et de l’horreur, j’ai un petit faible pour les nouvelles. C’est d’ailleurs comme ça que j’ai plongĂ© dans le grand bain, en compagnie des histoires courtes de King, Poe, Barker, Maupassant et tant d’autres. 🖋 

Émile maĂźtrise parfaitement l’art des nouvelles fantastiques. J’y ai retrouvĂ© ce que j’affectionne tant dans ce type d’Ɠuvre. Des histoires Ă  priori toutes ancrĂ©es dans le rĂ©el, jusqu’Ă  ce qu’un grain de sable enraye la machine. Nombreuses de ces nouvelles glacent littĂ©ralement le sang, sans pour autant rentrer dans le gore et l’extrĂȘme. Mes coups de cƓur se portent notamment sur Home CinĂ©ma, Double Vue, et Justice sera faite. 💀 

En bref, une Ɠuvre subtile mais glaçante, qui montre que l’horreur n’est pas toujours lĂ  oĂč on l’attend. 💀


Commentaires