Etranges Nouvelles d'Egypte (Maximin Chabrol)


📚Chronique lecture: Étranges Nouvelles d’Egypte de Maximin Chabrol (auto-édition) (service presse)

 ðŸŒžðŸªðŸŒž 

 ⭐️Note lecture:7/10 

 ðŸ“œSynopsis: Ces douze nouvelles fantastiques vous mèneront du Caire à Louxor à la rencontre de personnages bien singuliers au travers d'histoires tout aussi étranges. 

 ðŸ’ŒAvis : Moi qui adore les nouvelles un peu bizarres, j’ai été très intriguée par l’invitation au voyage faite par Maximin Chabrol. Direction le soleil et l’Égypte pour ce recueil de douze nouvelles. 🐪🌞 On va croiser au cours de notre voyage des figures étranges, certaines victimes, d’autres complices, de malédictions et autres sombres desseins. 

Ma lecture a été très rapide, puisque Maximin a vraiment l’art de raconter les histoires. On a l’impression de s’assoir autour du feu pour écouter un sage nous conter quelques petites anecdotes. Histoires presque légendes puisqu’on ne sait pas trop où s’arrête la réalité et où commence la fiction. J’ai particulièrement aimé l’ambiance dans laquelle nous plonge l’auteur, en plein cœur de l’Egypte. La chaleur, les traditions locales, les prénoms des personnages, les lieux évoqués, ne laissent aucun doute sur notre destination. 

Certaines histoires sont assez horribles, vols de fœtus, Kefta à la recette bien particulière, yeux arrachés vont ponctuer notre voyage. Pourtant, je n’ai jamais été choquée au cours de ma lecture. Le ton est même presque léger, l’auteur oscillant entre fantastique, horreur et humour noir. 

J’aurais aimé que certaines histoires soient un peu plus longues. Chaque histoire dure environ 10 pages, ce qui donne un rythme très (trop?) rapide à la lecture, parfois avec un peu de regret. La mythologie égyptienne étant incroyablement riche, Il y a également certaines thématiques auxquelles je m’attendais mais qui n’ont pas été abordées par l’auteur. 

Bien que un peu court, ça a donc été un excellent voyage et je vous recommande sans hésiter cette destination 🌞✈️🐪



Image photo de momie sur le site de Saqqarah en Egypte. J.Dabrowski/Polish Center of Mediterranean Archaeology

Commentaires