Locke&Key (Joe Hill et Gabriel Rodriguez)


📚Chronique lecture: Locke&Key Ă©crit par Joe Hill et illustrĂ© par Gabriel Rodriguez     

🗝 🗝🗝    

⭐️Note lecture:9/10   

📜Synopsis: AprĂšs le meurtre horrible de leur pĂšre, les trois enfants Locke Tyler, Kinsey et Bode, emmĂ©nagent avec leur mĂšre Nina Ă  Keyhouse, la demeure ancestrale de leur famille. Ils s’aperçoivent bientĂŽt que cette maison renferme de nombreux secrets lorsqu’ils dĂ©couvrent des clĂ©s magiques qui dĂ©tiennent d’incroyables pouvoirs.     

💌Avis :  Grande passionnĂ©e des Ɠuvres de Joe Hill (le fils de Stephen King), je me suis plongĂ©e il y a un peu plus d’un an dans l’intĂ©grale de Locke&Key, qui regroupe 6 recueils distincts.     

Locke&Key est un comics fantastique/horreur extrĂȘmement rĂ©ussi. On dĂ©couvre un univers qui n’est pas sans rappeler celui de Stephen King. Mais le style du comics permet dĂ©finitivement Ă  Joe Hill de s’affranchir de son pĂšre.     

Les images sont colorĂ©es, modernes, parfois trĂšs violentes, alternant entre horreur psychologique (la crĂ©ature dans le puits) et scĂšnes de violence pure (le meurtre du pĂšre). Mais Locke&Key c’est bien plus qu’un comics d’horreur. Les personnages sont Ă©laborĂ©s. En fait, c’est l’histoire de la reconstruction d’une famille aprĂšs un deuil.    

L’aspect de l’histoire qui m’a le plus plu, c’est celui des mystĂ©rieuses clĂ©s du manoir. Elles bouleversent l’histoire et donnent l’opportunitĂ© de dĂ©couvrir des illustrations incroyables.     

Cette histoire recĂšle des milliers d'autres et mĂȘme si l’histoire principale s’achĂšve, les clĂ©s ont ouvert des dizaines de portes. D’ailleurs Joe Hill travaille actuellement sur World War Key, un prĂ©lude Ă  Locke&Key qui a lieu pendant les diffĂ©rentes guerres de notre histoire. La premiĂšre partie rĂ©unie sous une sĂ©rie de comics appelĂ©e Golden Age est prĂ©vue en juin en France.     

Vous connaissez sans doute Locke&Key grĂące Ă  la sĂ©rie Netflix. Pour ma part je l’ai beaucoup apprĂ©ciĂ©e mĂȘme si j’ai trouvĂ© que l’histoire Ă©tait trĂšs simplifiĂ©e avec des Ă©lĂ©ments manquants/changĂ©s et les personnages assez stĂ©rĂ©otypĂ©s. On voit clairement que Netflix a voulu faire d’un comics horreur une sĂ©rie grand public.     









Commentaires